L’étrange bip qui résonnait

Un bruit a résonné dans l’appartement hier.

bip

bip

Régulier. Distant d’une trentaine de secondes. De même tonalité. Et de source introuvable.

Un téléphone fut montré du doigt, et éteint. Le bruit ne cessa pas.

Un ordi fut éteint, le bruit continuait.

Un second, idem.

Un troisième (oui, de nombreuses machines vivent chez nous).

Le bip continuait, agaçant, venant d’on ne savait toujours pas où.

Nous allâmes nous coucher, de guerre lasse – peu persévérants nous sommes, j’avoue. Derrière la porte, on entendait toujours bip.

Le lendemain, l’énigme fut résolue. Nous avions acquis deux détecteurs de fumée, et testé l’un deux, ce qui avait donc consommé un peu de sa pile. Et celle-ci arrivait en fin de vie. Et le détecteur s’était mis à sonner, afin d’indiquer cet état de fait. Excellente méthode ! Si cela avait été plus clair, ceci dit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To create code blocks or other preformatted text, indent by four spaces:

    This will be displayed in a monospaced font. The first four 
    spaces will be stripped off, but all other whitespace
    will be preserved.
    
    Markdown is turned off in code blocks:
     [This is not a link](http://example.com)

To create not a block, but an inline code span, use backticks:

Here is some inline `code`.

For more help see http://daringfireball.net/projects/markdown/syntax