Le silence

Samedi, partie de Baldur’s Gate avec l’Amoureux et son collègue, via le net. Je me connecte donc au serveur TeamSpeak qu’on utilise depuis quelques séances déjà. Ce jour-là, les autres personnes du groupe de joueurs sont présentes, contrairement aux fois d’avant.

J’ai des soucis de micro, et du coup quand je me connecte, je suis marquée comme silencieuse dans le logiciel.

La première – je dis bien la première – chose que j’entends :

Ah ben ça tombe bien, les femmes je les préfère quand elles disent rien !

Rire gras. De tout le monde.

L’Amoureux n’avait pas entendu, il ne devait pas avoir son casque à ce moment-là.

J’ai ravalé ma fierté, tripatouillé le micro, ça a marché. Mais je n’ai pas dit grand chose, jusqu’à ce qu’on passe sur un autre canal et qu’on lance le jeu, juste nous trois.

J’aurais tellement aimé dire quelque chose après coup, répondre, sortir une répartie classe et mordante. Mais non. La petite phrase sexiste, insidieuse, mauvaise, elle, elle est restée. Ça fait mal, purin. C’est « pas grand chose », c’est « juste une blague ». Comme toujours…

(notons en plus le « ah ben ça développe des sites web mais ça sait pas configurer un micro » un peu plus tard, peut-être de la même personne, je ne sais pas)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To create code blocks or other preformatted text, indent by four spaces:

    This will be displayed in a monospaced font. The first four 
    spaces will be stripped off, but all other whitespace
    will be preserved.
    
    Markdown is turned off in code blocks:
     [This is not a link](http://example.com)

To create not a block, but an inline code span, use backticks:

Here is some inline `code`.

For more help see http://daringfireball.net/projects/markdown/syntax