« Ascension », des hauts et des bas

Suite à un alléchant pitch des ShowRunners (je vous aime tout plein, d’ailleurs), j’ai regardé la mini-série Ascension. Verdict : mitigé, et plutôt négatif, honnêtement. Mais développons un peu. Je vais d’abord parler de la première partie, sans trop divulgâcher (que j’aime ce mot), et ensuite je mettrai un avertissement : alors si vous n’avez pas vu la série et que vous comptez le faire… faites-le maintenant :) Résumé Déjà, vous pouvez aller voir la vidéo des ShowRunners à ce […]

Les musiques de Doctor Who

L’OST de Doctor Who est une merveille, à la fois de qualité et de variété. J’adore « Madame de Pompadour ». Tout doux, tout tendre, avec ce piano obsédant, aigu, qui donne des frissons. On sent la jeunesse, la mélancolie, le temps qui passe (« the long way » mentionné dans l’épisode). Note spéciale à la petite mélodie au glockenspiel, qui me fait irrésistiblement penser au « Roi et l’Oiseau ». Father’s Day : une tristesse insondable, un côté répétitif (la lente descente répétée au piano), […]

Sansa-tionnelle : pour la reconnaissance de la faiblesse. – asoliloque.overblog.com

C’est exactement ce que je ressens pour Sansa. […] si un personnage féminin reste cantonné aux codes genrés considérés comme féminins (douceur, calme, rejet du combat direct), alors il sera déprécié, aussi intéressant soit-il. Arya est le personnage préféré […]